Traitement en cours, merci de patienter...
 
Français
English
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Informations
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Saut de ligne

Historique de la société

Image
Les activités de Polyflame Europe sont développées aujourd’hui dans plus de 35 pays à travers le monde, le hissant au rang de leader européen de la distribution de produits du marché de la flamme.
Saut de ligne
Image
Polyflame ou l'origine d'un succès européen !
Image
Nous sommes au début des années 70. Richard Peersman, jeune hollandais en voyage au Japon, découvre l’existence des briquets jetables qu'il ramène dans ses bagages, avec l’idée d’en devenir le distributeur en Hollande. Il crée POLYFLAME et dévient pour les années 80 l'importateur des fameux briquets métal jetables, de marque TOKAÏ.
Saut de ligne
La commercialisation s’étendra rapidement à la France et à l'Allemagne, diversifiant son offre par l’ajout, successif de nombreuses licences prestigieuses associées au monde de la flamme.

En France, Richard Peersman fait la connaissance de Philippe Varnier qu’il débauche de chez Cartier pour lui confier le développement des activités de Polyflame France. Flame 2000 en Italie emboîte le pas quelques années plus tard.

Face aux demandes croissantes du marché de l’objet promotionnel alors en plein boom, PF Concept est créée pour y répondre, constituant une offre catalogue réunissant une large collection d’objets design, « blancs » (personnalisables) à destination des grossistes.
Les Grands comptes seront pris en charge par un pôle dédié, donnant naissance à la société ADM.
Image
Polyflame, quant à lui, poursuivit toutes ces années son développement, grignotant des parts de marché significatives dans la distribution de briquets de tous types, et sur le secteur du cadeau alors très dynamique, sous les traits de ses marques propres Spirit Of Saint-Louis, Marksman et autres créations. Polyflame acquerra également la distribution exclusive en Europe de marques prestigieuses, telles Zippo pendant plus de 20 ans et encore Laguiole, Pierre Balmain...

La volonté du management de Polyflame de se recentrer sur son cœur de métier, la flamme, l'amène en 2014 à reprendre son indépendance vis-à-vis de sa holding historique, devenant ainsi un « pure player » dans son domaine.
Saut de ligne
Saut de ligne